3 questions à Cathy Scoupe

Cathy Scoupe
Responsable Benelux Consultys

Le secteur des sciences de la vie, ainsi que le domaine pharmaceutique, font appel à de la consultance depuis de nombreuses années. Autopsie de cette pratique avec Cathy Scoupe, responsable Benelux de la société Consultys.

La consultance dans le milieu biotech est-elle venue du secteur lui-même?
« Absolument! Car, par définition, ce secteur de petites entreprises, dont le business principal tient au développement de nouvelles molécules, comporte d’importants risques financiers. Faire appel à la consultance permet donc de mieux contrôler ces risques. »

Et qu’en est-il dans le secteur « pharma »?
« Les pharmaˮfont souvent appel à de la consultance pour les matières hors de leur core business. Elles ont ainsi accès à des ressources flexibles, expérimentées et innovantes. »

Dans le secteur du développement de molécules, la concurrence est féroce! Qu’est-ce qui, dès lors, différencie une société de consultance d’une autre?
« L’expertise, l’esprit innovant, la relation gagnant-gagnant, et l’encadrement. De manière générale, la consultance et la sous-traitance font partie de la vie de toute entreprise du secteur des sciences de la vie. »